Noël approche (j'ai zéro idée de cadeaux pour mon mari et 3000 pour mon fils. Mais ca c'est une autre histoire).

Noël ne se fête pas pareil en Allemagne et en France. D'abord, l'ambiance générale en Allemagne est beaucoup plus familiale, simple et traditionnelle. On boit du Glühwein sur les marchés, on décore sa maison avec quelques branches de sapins, et les enfant ont généralement maximum 2 cadeaux. Alors qu'en France, c'est le concours de la plus belle deco, la course aux jouets et les grands repas. Je généralise sans doute mais je trouve qu'en France, la fête perd tout son sens aujourd'hui.

Barbaratag

Le 4 décembre, c'est le Barbaratag, une célébration religieuse pour commémorer Sainte Barbe de Nicomédie, une martyre du 3ème siècle. La tradition veut qu'on profite de ce jour pour couper des branches de cerisier et les rassembler dans un vase pour décorer la maison. Les bourgeons fleuriront jusqu'à la veillée de Noël. En France on ne connaît pas.

- La Saint Nicolas

En Allemange, le 6 décembre, passe Saint Nicolas. De son vivant, on raconte que Nicolas de Myre était un grand protecteur des enfants. Décédé un 6 décembre, il continue néanmoins de veiller sur eux et leur distribue ce jour des chocolats et des fruits. Les enfants aiment lui laisser un biscuit, ou du lait pour son âne. En France, Saint Nicolas n'est fêté qu'en Alsace/Lorraine, et est souvent accompagné du père Fouettard.  À l'origine de ce personnage, il y aurait pour les uns le maréchal Hans Von Trohta, brute sanguinaire qui terrorisait la population. Les enfants en ont peur et se tiennent souvent sage pendant quelques jours avant leur passage, pour ne pas se retrouver privés de chocolat par le père Fouettard. Qui n'a jamais fouetter un enfant, soit dit en passant.
A l'inverse du Père Noel qui se cache, les enfants rencontrent souvent le Saint, lui chantent une chanson et promettent d'être sage l'année suivante. Ils tiennent evidemment parole... pendant 1h :)

-La déco, les crèches, l'Avent

 

creche-noel-271379

 

Niveau déco, dans la rue, l'Allemagne est restée assez traditionnelle, surtout en Bavière: guirlande de sapin (souvent faux, m'enfin c'est un détail), parfois des sapins (des vrais cette fois) sur les poteaux, décorés seulement de rubans, bougies. Mais de plus en plus, on retrouve, comme en France, des guirlandes multicolores et clignotantes, qui sont très présentes dans nos rues. Trop présentes à mon goût.. Dans les rues des deux pays on retrouve très souvent de grands sapins, magnifiquements ornés, sur les grandes places des villes/villages, autour duquel vous pouvez avoir RDV avec une crèche vivante, des chorales, ou des animations diverses sur le thème de Noel.  Il n'est pas rare de trouver des crèches (vivantes ou non) dans les mairies allemandes, surtout bavaroises.


Sur le sapin, en Allemagne on aime beaucoup les boules ou les figurines de bois, les petites guirlandes electriques, les flots, les cerfs et autres representations liées à Noel ou l'hiver en général. Il y a une crèche en bois représentant l'etable du petit Jésus. En France beaucoup de fantaisies. Parfois j'avoue que le résultat est superbe. Un sapin blanc, c'est sympa. Par contre les bleus, violets..Bon après tout chacun ses goûts.. Les boules, les figurines en bois, et une multitudes d'autres petites choses sont accrochées au sapin, sous lequel on retrouve soit l'etable en bois, soit les petits santons en argile coloré. Les français aiment les mettre en scène dans des villages autant que dans l'etable. En Allemagne, on retrouve souvent un vrai sapin, en France, de moins en moins, ce qui s'explique simplement: En Allemagne, le sapin est présent 15 jours contre en moyenne 6 semaines en France


A propos du sapin: Dans le cadre de la tradition chrétienne, l'arbre de Noël ne doit pas être érigé avant la veille de Noël, c'est-à-dire le 24 décembre et doit être enlevé douze nuits après, pour l'Epiphanie. Mettre un sapin est une tradition non pas chrétienne mais Païenne, symbole du renouveau de la vie. C'est au XVeme siècle, dans les pays germaniques, qu'on se met a décorer un sapin pour le solstice d'hiver et seulement a la fin du XVIIIeme qu'il apparaît à Noël

Enfin, la tradition de l'Avent est la même en France comme en Allemagne: Les 4 derniers dimanche avant Noël, on allume une bougie sur la couronne et on peut faire une prière. La couronne est le symbole du Christ Roi, le houx rappelant la couronne d'épines posée sur la tête de Jésus. . Le houx est également choisi parce qu'il ne perd pas ses feuilles en hiver.et symbolise aussi l'éternité de Dieu. Les enfants préfèrent évidemment leur calendrier (chocolat ou jouets)

Les marchés de Noel, et les biscuits de Noel

Ils sont sacrés, en Allemagne, tandis qu'ils sont plutôt un mini-centre commercial spécial Noël en France. Le plus ancien est celui de Dresde en Allemagne, il a presque 500 ans! On y trouve des objets traditionnels, faits mains, des idées cadeaux et surtout de quoi manger.
Les Allemands préparent avec leurs enfants la Hexenhaus (pain d'epice et sucre glace), en France on préfère les petits gâteaux en forme de sapin ou d'etoile, appelés simplement "biscuits de Noël"

Le 24 au soir 

Le 24 décembre est la journée précédant Noël qui est appelée en Allemagne Heiliger Abend ou Heiligabend. On emploie le matin à faire ses dernières courses, pour ériger et orner le sapin de Noël et pour installer la crèche. Le soir, un simple dîner traditionnel de la région, en Bavière des saucisses avec de la choucroute, qui doit rappeler les circonstances misérables de la naissance de l’Enfant Jésus. On mange aussi des Plätzen et le fameux Christrollen: fruits confits, de raisins secs, épices,rhum, pâte d'amande, le tout saupoudré de sucre glace. Après celui-ci, on offre les cadeaux, chante des chansons traditionnelles de Noël, par exemple Stille Nacht, heilige Nacht (Douce nuit, sainte nuit), en mangeant des petit gâteaux et buvant du vin chaud. Un repas copieux est servi le 25. Mais de plus en plus, les Allemands se réunissent en grand nombre le 24 au soir, ce qui est parfois mal vu dans les Länd les plus traditionnels.
Christkind
Dans les régions du Sud de l'Allemagne qui sont majoritairement catholiques, Christkind, l’enfant Jésus personnifié par une jeune fille toute de blanc vêtue et coiffée d’un voile, apparaît le soir de Noël et distribue des cadeaux..Au matin du 24 décembre, les enfants posent une petite assiette avec de petits gâteaux de Noël et un verre à lait devant la fenêtre et attendent jusqu’au soir quand le Christkind apporte les cadeaux. Certaines régions le font plutôt le 25 au matin. Le son de la petite clochette, une fenêtre ouverte, les gâteaux entamés et le verre quasiment vide sont des signes qu’il est passé.
Beaucoup d'allemand vont à la Messe de Minuit

Christkind VS Pere Noel

En France, pareillement, on fait ses dernières courses mais le sapin est fait depuis bien 10-15 jours. On réunit parents, grands parents, frères et soeur pour un grand repas. On commence par du champagne à l'apertif puis des toast de foie gras, des huîtres, avec un peu de Sauterne. Puis vient le traditionnel Chapon de dinde avec au choix marrons, pommes, pruneaux, noix. Beaucoup aiment prendre ici un trou normand. Puis vient le moment tant attendu par les enfants du dessert: la fameuse bûche, format gâteau ou glace, le chocolat, les marrons glacés. On chante moins souvent les chants de Noël, on préfère la prière avant le repas, qui remplace pour un grand nombre la messe de Minuit (malgré tout, en France, la Messe de Minuit est celle qui réunit le plus de monde à l'Eglise, après Pâques). Les enfants vont ensuite se coucher, car le Père Noel passe tard dans la nuit.

Et l'ambiance?

Je disais au début de cet article qu'en France, pour MOI, Noël perd tout son sens. Le mois de décembre est une cacophonie, une course: c'est à qui fera le meilleur repas avec le plus de monde, aura la plus belle déco et les plus beaux (chers) cadeaux. Les magasins sont innondés de pères Noel 3 mois à l'avance. C'est un mois propice aux disputes pour se mettre d'accord plutot qu'un mois de partage et de traditions liées a Noel. Le jour J, on en oublie même la Naissance de Jésus pour se concentrer sur ceux qui sont le mieux habillés, sur le repas, et la taille des cadeaux. Ceci n'est évidemment que mon point de vue, lié à mes propres expériences et j'éspère qu'ailleurs, il en est autrement.
En Allemagne, on en fait moins "la fête de l'année". Loin d'ici strass, paillette, champagne. Décembre est surtout l'occasion de passer du temps avec les autres, le temps de faire par exemple la Hexenhaus en famille ou de boire un Gluhwein entre amis. On fête Jesus comme il est né: simplement

Et vous, comment fêterez-vous Noel?

Sources articles: Wikipedia, lepetitjournal, divers autres