Edit 6.12.13 : suite à une reflexion qu'on m'a faite, j'ai ré-édité cet article

Joyeuse Saint Nicolas à tous!

---

Education-nationale VS 1 petite fille: devinez qui a gagné par KO. Ou par corde.

Je suis scotchée. Non, je n'ai pas trop bu, j'ai trop lu. J'aurais du stopper facebook 1 minute plus tôt pour passer une nuit tranquille. Au lieu de celà, mon coté accro a continuer et est tombé sur cet article horrible qu'une amie a partagé et j'ai passé la nuit a crier dans ma tête.

J'ai compris il y a longtemps que les Hommes sont des animaux. J'avais tort. Comme le dit Chattam , les parents mentent à leurs enfants sur une chose : les monstres existent. 

Je me rappelle mes années collège: 4 années en enfer, l'horreur, mais j'avais de l'espoir, j'avais foi en l'avenir. J'ai fugué une fois (2h et je suis rentrée), mais penser au suicide, à cet âge la? Mon dieu jamais! L'assistante sociale m'ecoutait et au club lecture je trouvais un refuge.

Mais qu'est ce qui se passe en France en ce moment, dans les école et dans les familles, pour qu'une jeune pré-ado de 13 ans se pende? Elle n'a en plus pas choisi la voie la plus simple ou la moins douloureuse. Qu'est ce qui cloche? 

Je suis loin d'être une mère parfaite. J'ai du mal à faire confiance aux autres et quand quelque chose foire, c'est de ma faute. Si mon fils devait agir comme Marion, je me dirais "c'est ma faute, tu es une mauvaise mère". Alors le 18 novembre dernier, lors de la 1ere ecriture de cet article, j'ai peut-être, à mon grand regret, laissé la colère parler. Place aujourd'hui à la raison.

""le Parisien" relate le drame. Le quotidien régional évoque l'existence d'une lettre laissée par Marion. Les parents, pétrifiés, appellent alors le journal qui refuse de leur en dire plus"  Leur fille se suicide, laisse une lettre et le journal ne veut rien dire. Le scoop c'est plus sympa que le deuil de parents, non ? " Sur une seconde enveloppe, elle a écrit : "Mes meilleurs souvenirs avec vous", mais celle-ci est vide" BAN. Prenez ca dans votre face. Une collégienne avec une vie normale aurait du remplir un carton plein... Sur le mur facebook de mon amie, un commentaire me scie: " bah, ca arrive souvent, faut pas en faire un drame". 13 ans. Suicide. Oui c'est un drame Madame!

Les parents de cette jeune fille veulent punir ceux qui ont poussé leur enfant au suicide. Il s'agit de 5 enfants qui ont harcelé Marion pendant des mois, et du personnel  du collège, qui a préféré faire comme si de rien n'etait, au grand désespoir des parents, qui ont a maintes reprises tenté de leur ouvrir les yeux. Depuis, les parents ont déposé plainte: "Violence", "menaces de mort", "provocation au suicide", "homicide involontaire" et "non-assistance à personne en danger"

J'espere que cette affaire permettra au moins que l'on revoie le rôle du corps enseignant à l'ecole, qu'on y place du personnel à l'ecoute des enfants et de leurs parents. Fermer les yeux comme cela est intolérable, même s'il s'agit d'un cas rare. La course aux meilleures notes elle par contre, on a les yeux grands ouverts. Pour pas grand chose en plus, puisque la France, niveau résultats scolaires, est en chute libre.